Une année en REP+ : droits et devoirs

Publié le par Loumánková

Aujourd'hui, j'ai commencé le premier chapitre d'enseignement moral et civique (EMC) avec mes élèves de 6e. L'objectif était de les faire travailler sur les droits et devoirs du collégien en aboutissant à la rédaction d'une charte.

"Est-ce que quelqu'un parmi vous pourrait nous expliquer la différence entre un droit et un devoir ?"

Une fois les définitions rappelées, je vois encore quelques regards interrogateurs. Je décide alors de prendre l'exemple ultime, le truc incontestable, d'une évidence pure et simple. 

"Par exemple, vous n'avez pas le droit de tuer quelqu'un. C'est interdit par la loi."

J'aperçois alors quelques élèves en pleine incompréhension. Certains lèvent le doigt.

"- Mais si madame, on a le droit de tuer !

- Ah bon ? Tu en es sûr ?"

Un camarade prend le relais :

"- Ben oui ! Par exemple, si on tue quelqu'un et que personne ne nous voit puis qu'on jette le corps dans un canal, on a le droit de le tuer.

- Non, tu n'as pas le droit de tuer quelqu'un même si personne ne te voit le faire. Tu n'as tout simplement pas le droit d'ôter la vie d'une personne.

- Mais si, parce que si personne ne s'en rend compte, on a le droit !"

J'ai finalement passé l'heure à reprendre des fondamentaux que je pensais acquis. Le chemin sera long et la tâche délicate.

Dernière exécution publique en France, en 1939

Dernière exécution publique en France, en 1939

Commenter cet article