Une année en REP+ : Bic Trafic !

Publié le par Loumánková

Il y a fort fort longtemps, un sombre trafic tentaculaire s'est propagé, telle une ombre intimidante, de la sixième à la troisième. Un octopus. Un véritable gang. Aucun collégien n'y échappe.

Ces marchandises (pas si) rares et (franchement pas) précieuses s'échangent sous le manteau, se volent, se pillent, se négocient. Des clans se créent et s'affrontent. On n'hésite pas à organiser des combats : le vainqueur du ring remporte le gros lot et obtient droit de cité parmi les gros bonnets de l'établissement.

Parfois la situation dégénère. Deux parrains ennemis se déclarent la guerre ! On saccage tout. On organise des vendettas. On matraque. Ça cogne, ça frappe. Bref, ça ne rigole pas. Et devant la horde de profs incorruptibles tentant un vaste coup de filet pour calmer le jeu, le maître mot est "omerta".

Alors, quelle est donc cette came en or ? cette denrée inestimable ?

source de l'image : www.newpointdeview.com

source de l'image : www.newpointdeview.com

C'est le Bic 4 Couleurs !

Attention, ne nous méprenons pas. Il y a certes le vulgaire 4 couleurs de base, d'un bleu insignifiant et trop nombreux sur le marché pour intéresser les grands patrons mais il y a aussi des modèles rares voire uniques !

Les débrouillards obtiendront des stylos chromés cuivrés ou argentés ou des Bic customisés aux dessins improbables.

Mais c'est celui qui parviendra à obtenir l'ultime sésame qui deviendra le king parmi les kings, le super boss, LE parrain par excellence. Pour cela, il lui faudra :

Le 4 Couleurs Léopard !

Pour le conquérir, tous les coups sont permis. Et les simples croupiers se retrouveront arnaqués avec une seule et même couleur dans leur pauvre Bic bleu pâle. La honte. L'humiliation. Le déshonneur.

Pour survivre, il suffira d'appliquer un précepte du célèbre Al Capone : "On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul."

Welcome to the Mafia !

Commenter cet article